Meurtrière à plein temps - Fanfic Elfen Lied - Plume en Mousse (CRITIQUES)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Meurtrière à plein temps - Fanfic Elfen Lied - Plume en Mousse (CRITIQUES)

Message  Plume en Mousse le Jeu 3 Oct - 18:33

A vous !

Plume en Mousse

Messages : 13
Date d'inscription : 03/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meurtrière à plein temps - Fanfic Elfen Lied - Plume en Mousse (CRITIQUES)

Message  Admin Asmellya le Ven 4 Oct - 17:52

Hop comme prévu je poste ma critique...Si d'autres ont des avis (qui peuvent être différent du mien, n'hésitez pas et postez !!! postez !!!)

Bref, alors j'ai pour habitude de commenter ligne après ligne les textes que l'on me fait parvenir, donc je vais copier-coller ton texte ici (pas en entier seulement les points qui me semblent intéressant)

Par contre, je commente ton texte d'un point du vue externe, car je ne connais pas du tout la véritable oeuvre dont est tirée ta fiction ^^

Bon je commence par le prologue qui est très bien écrit vu qu'il nous plonge directement dans l'histoire. Tes trois premières phrases accrochent le lecteur, et celui ci se pose tout plein de question...du genre pourquoi est elle enfermée, qu'est-ce qu'elle a fait;...Réponse que nous aurons, je pense, pendant le texte ^^


Prologue

Elle cria à s'en déchirer les poumons encore une fois,
Je ne connaissais pas cette expression et je trouve qu'elle est super...Elle nous montre la detresse et la "rage" qui anime le personnage....C'est une expression super bien trouvée Very Happy

Un poids était attaché à sa cheville gauche et elle avait un bandeau noir sur les yeux, lui empêchant ainsi toute vision de ce que l'entourait, la cellule dans la quelle elle semblait grande et la pièce minuscule était en fait l'inverse.
Là je pense que tu as du oublier un mot là où j'ai surligné en gras...Mais bon on comprend quand même bien le sens général de l'histoire !
Là où j'ai souligné c'est que je trouve que ta phrase n'est pas cohérente, je veux dire (mais je pense que c'est dû au fait que tu as du oublier quelques mots) que ça ne se suit pas, que ce n'est pas très clair (je ne sais pas si tu vois ce que je veux dire)

Mais "Rushi", du haut de ses 8 ans, avait commis bien pire qu'un vol de bonbons : son passé insupportable l'avait forcé à commettre nombreux crimes dont celui de sa propre mère il y avait de ça 3 mois.

Tu vas me dire que je cherche la petite bête, mais tous les chiffres s'écrivent en lettre

A part ça, je prends le temps de m'arrêter pour faire un petit point explicatif sur ce début de prologue. Tout d'abord j'adore, tes phrases s'enchainent rapidement et aisément, tout est clair, précis, on comprend beaucoup de chose, rien n'est laissé au hasard, quand tu parles de quelque chose tu développes toujours (exemple le "passé" et le "meurtre" de rushi) alors que tu pourrais simplement t'arrêter à 'avait commis bien plus qu'un vol de bonbon"....Hors c'est génial tu explicites ta pensée, et tu expliques pourquoi elle est en prison....
Pour l'instant, je ne relève rien de négatif, y'a juste du positif, c'est super bien écrit, ça captive....

D'ailleurs je m'empresse de commenter la suite


Tout cela pour une gifle de trop. Ses cheveux roses étaient secs et cassants, le résultat d'une négligence capillaire flagrante et ses joues étaient rouges, son front brûlait de la fièvre et les perles d'eau iodées tombaient encore sur la robe d'écolière qui lui servait de vêtement, son seul vêtement.

Cette phrase là est juste génial, tu décris ton héroïne, ce qui permet aux lecteurs de bien se l'imaginer ^^

Ensuite tu pars sur un dialogue, mais contrairement à d'autres qui s'éternisent quand ils font parler leurs personnages, toi tu fais un dialogue, simple, rapide, expéditif, qui fait comprendre au lecteur que la relation qui unie les deux personnages n'est pas vraiment idéal.
On a aussi accès pour la première fois au prénom de la personnage principal (il me semble précédemment que tu usais de surnom)

Alors elle était orpheline, à 8 ans elle venait de perdre son père et sa mère et elle était maintenant seule dans le Centre Seijo, consacré aux jeunes enfants comme Nyu, des enfants qui n'avaient pas leur place dans la société à cause d'un crime commis.

Le alors que j'ai surligné en gras rend ta phrase vraiment confuse, et beaucoup trop lourde. Enlève le, ça ne gêne pas le sens de ta phrase,et ça l'a fait être plus fluide (pas sûr que ça soit bien français la phrase que je viens de noter)


Et alors le visage de la jeune fille s'éclaira. Nana était une jeune fille de 10 ans qui aimait beaucoup Lucy malgré ce qu'elle avait commis, son passé n'était d'ailleurs guère plus glorieux. Elles avaient toutes deux un droit de visite au moment du diner qu'elles prenaient souvent ensemble et ce serait encore le cas ce soir.

Là le "alors" ne choque pas car tu as usée d'une conjonction ce qui montre la suite de ton idée....Grâce au "et" ta phrase s'enchaine avec l'autre, et c'est juste parfait Very Happy

Une larme roula encore sur le visage de la jeune qui se leva et traîna maladroitement son boulet vers la voix. Elle lui sourit sans vraiment savoir [color=#ff3333]où[[/color] elle était avant de la serrer dans ses bras.


Bon je m'arrête là une minute, c'est un prologue très riche et très enrichissant qui nous plonge directement dans l'histoire qui explique certains points aux lecteurs (pourquoi l'héroïne est en cellule => à cause d'un crime commis), qui montre les relations qui unissent les différents personnages (relation père fille- héroïne amie), qui cadre bien la base de l'histoire....

Tes phrases sont fluides, il n'y a pas de fautes d'orthographe ce qui est très agréable à lire, tes phrases sont pertinentes, tu vas à l'essentiel tout en prenant le temps de décrire certaines choses lorsque ça s'impose...

C'est juste magnifique ! J'adore ce que tu écris....Maintenant je n'ai qu'une hâte c'est de trouver ce qui t'as inspirée pour écrire ceci.
____________________________________________________________________________________________________________________

12 ans aujourd'hui, Lucy n'était pourtant pas heureuse. La tête baissée, sa mèche formant une ombre sur ses yeux, les mains liées dans des menottes inconfortables, elle ne voulait pas sourire. Elle était encore en visite "éducative" de son centre avec une autre dizaine de jeunes meurtriers. Mais cette visite n'avait rien de drôle, ils observaient des personnes en captivité et même un meurtre de créatures "sombres" sous les yeux horrifiés des enfants. Mais Nyu s'en fichait, elle ne prenait pas plaisir à regarder une telle barbarie mais elle était quand même dégoûtée, surtout par la mort de Nana. Sous ses propres yeux mais pas de ses mains. Parce que Nana était devenue sa meilleure amie, c'était elle qui l'avait aidé à ne pas céder. Et elle avait versé plus de larmes que ce qu'elle avait pu verser en 4 ans d'existence, même plus que quand elle avait été enfermée seule. La jeune humaine avait décidé de se venger des êtres nuisibles tels que les vampires et les démons. A force de voir des psycho-kinésistes maltraités et abattus sous ses yeux, elle développa ce pouvoir sans vraiment s'en rendre compte. A 13 ans, elle mania sa première arme mais n'avait encore jamais tué, trop jeune on lui disait. Mais maintenant, elle est prête à se battre.


Bon ben là je crois que tu expliques tout...Comment elle est arrivée à faire ce métier là et du coup de quoi (et pourquoi) Nana est elle morte....Ta fin de prologue (la conclusion pourrait on dire) entraine plusieurs questions....Le lecteur se pose des questions du monde dans lequel elle vit (ben oui des vampires c'est pas courant), quel est en réalité son pouvoir...

Tu vas peut être trouver que mon analyse est brève, mais je trouve ça tellement bien, et tellement juste qu'il n'y a pratiquement rien à relever, ni à critiquer ^^ Par contre, j'aime bien car tes chapitres ne sont ni trop long, ni trop court, ils ont pile poil la bonne taille Smile

J'adhère totalement Smile

Je poursuis :

Quand ce fut au tour de la psychokinésiste, elle rentra vivement avant de frapper avec violence l'homme qui gémissait***** (là à la place des trois petites étoiles je mettrais un point, ce qui raccourcirait ta phrase, et éviterait de la surcharger)
Son pouvoir lui permettait d'activer des vecteurs qui étaient comme une sorte de paire de bras qui rejoignirent le cou de l'homme qui devint violet avec le manque d'oxygène. Les éducateurs observèrent cette violence gratuite les yeux écarquillés : mais d'où venait cette force supérieure ?!


Wahoo de l'action brève et rapide comme j'aime ! Grâce à ça on a enfin accès à la conscience de l'héroïne, et on se demande qu'est-ce qui a pu déclencher cette envie de "tuer". Je trouve ce passage vraiment bien car il détaille vraiment le pouvoir de l'héroïne, et du coup entraine une nouvelle "d'où lui vient son pouvoir" ?

A certains moments, même si ça n'a rien à voir ça me fait penser à Ellana ( de Pierre Bottero)....
Bref je suis un peu désemparée face à ton texte, car comme dis plus haut, il n'y a quasi rien à rectifier, je veux dire tu vas directement au but, tu expliques quand c'est nécessaire,ton texte est captivant et se lit facilement....

Que des qualités !
J'aime également beaucoup le passage où elle agrippe l'homme grâce à ses vecteurs....Je trouve que c'est bien écrit car on s'imagine très bien la scène Smile
Je sais pas quoi dire, tu vas dire "euh ouai ton analyse elle est pourrie" et tu auras raison...je relirais ton texte demain et je trouverai peut être des trucs à rajouter Smile

Le flash-back est juste énorme ! Je veux dire il est bien décrit on a l'impression d'assister à la scène, et il permet aussi de comprendre (excuse moi du terme) que l'héroïne est un peu "instable" .
En tout cas, j'aime bien (non je ne suis pas une grosse sadique)

La fin est juste splendide, on finit sur méga note de suspense, on a envie d'aider l'héroïne de la soigner (enfin moi j'ai envie) car malgré ce qu'elle fait ben on s'attache à elle, elle est touchante Smile

En tout cas, je répète que j'adore que c'est super bien écrit, que c'est clair, facile à lire, et captivant...
Voilà j'ai plus qu'une hâte c'est de lire la suite !

Continues comme ça !
Bon mon analyse est vraiment plate, mais j'espère qu'en relisant encore et encore ton texte des idées mieux construites me viendront !


Admin Asmellya
Admin

Messages : 90
Date d'inscription : 04/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://plumelibre.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meurtrière à plein temps - Fanfic Elfen Lied - Plume en Mousse (CRITIQUES)

Message  Plume en Mousse le Ven 4 Oct - 18:44

Eh bien déjà, merci beaucoup. J'ai face à moi une personne censée qui ne prend pas de gants pour s'exprimer et ça me plaît :face:c'est bien la première fois (en 12 ans xDD) que je me retrouve devant une critique complète et une analyse de la situation digne d'un adulte (peut-être en es tu un ^^) : je suis en 4ème alors à part demander à ma prof de français x) Si tu as du courage, regarde Elfen Lied. C'est un animé assez gore, je reconnais, mais je m'étais beaucoup attachée à cette psychopathe qui est, au passage, schizophrène. Elle développe une seconde personnalité et... Ne spoilons pas. Razz. Enfin, merci déjà, je pense continuer mon livre sur Wattpad et actualiser ici. En tout cas, merci encore et encore. Je posterai sûrement une autre histoire bientôt, autant faire vivre Plume Very Happy

Plume en Mousse

Messages : 13
Date d'inscription : 03/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meurtrière à plein temps - Fanfic Elfen Lied - Plume en Mousse (CRITIQUES)

Message  Admin Asmellya le Ven 4 Oct - 18:47

J'ai dix neuf ans Very Happy
J'adore écrire, et j'aime beaucoup commenter les textes des autres car ça me permet de prendre conscience de mes propres erreurs, et de voir ce qui cloche vraiment...

Je vais essayer de voir si je peux trouver ton animé sur le net, ça me donne envie de le voir ^^

ps ; oui j'exprime souvent mes idées clairement en ce qui concerne l'écriture car je ne trouve pas utile de passer par mille et un détours pour expliquer ce qui va et qui ne va pas. je préfère aller directement au fait...

j'espère que tu as bien prit mes critiques, et que si elles te paraissent méchantes, je m'excuse d'avance Sad

Admin Asmellya
Admin

Messages : 90
Date d'inscription : 04/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://plumelibre.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meurtrière à plein temps - Fanfic Elfen Lied - Plume en Mousse (CRITIQUES)

Message  Plume en Mousse le Ven 4 Oct - 19:07

Au contraire ma chère (ou mon cher o_o), je les ai très bien prises ^^ Tu aimes le gore ? Vas sur Youtube et regarde Elfen Lied *-* Sinon, merci encore ^^

Plume en Mousse

Messages : 13
Date d'inscription : 03/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meurtrière à plein temps - Fanfic Elfen Lied - Plume en Mousse (CRITIQUES)

Message  Admin Asmellya le Lun 7 Oct - 16:05

C'est ma chère Smile hihihi
Alors j'ai fini de lire ton second chapitre, et c'est juste wahoo.
J'ai pas grand chose à dire dessus, la continuité est là...

Je commenterai vraiment quand tu posteras un chapitre un peu plus long, car là y'a vraiment rien à dire...

Je passe sur ton autre fiction et te donne mon avis Very Happy

Admin Asmellya
Admin

Messages : 90
Date d'inscription : 04/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://plumelibre.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Meurtrière à plein temps - Fanfic Elfen Lied - Plume en Mousse (CRITIQUES)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum