Le temps d'un miracle - Mellusa (CRITIQUES)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le temps d'un miracle - Mellusa (CRITIQUES)

Message  Mellusa le Lun 26 Aoû - 23:01

Je sais que c'est dur de jongler avec deux histoire ce qui diminuera ma régularité a sortir une suite. Mais être toujours dans le même univers ... C'est pas vraiment mon truc ! Je vous rassure, je veillerais a ne pas m'emmêler ~

Pas d'inspiration cette fois-ci, du 100 % inventé ! Promis ~

à vos critiques ! Smile
avatar
Mellusa

Messages : 13
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 19
Localisation : Dans ma chambre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps d'un miracle - Mellusa (CRITIQUES)

Message  Admin Asmellya le Dim 22 Sep - 10:55

Bon maintenant que j'ai un peu plus de temps, je vais pouvoir m'arrêter, et bien commenter ton texte, en approfondissant un peu plus.

Commençons tout d'abord par le titre :
- il impose tout de suite une histoire fantastique grâce au mot "miracle"....Il donne envie de lire, car le lecteur a hâte de savoir ce qu'est 'le temps d'un miracle". Ce titre montre aussi qu'il va y avoir un problème à résoudre, et qu'en le resolvant cela va créer un miracle.
=> Voici tout ce que je tire du titre.

Passons au prologue.
- Il n'a pas de nom, simplement prologue. On sait que dedans on va avoir la cause du commencement de l'histoire.
- Il commence par un dialogue :
                   * c'est une riche idée cela permet de se plonger directement dans l'histoire,
                   * dès les premières lignes nous apprenons qu'une des héroïnes est victime d'une malédiction...On se pose alors la question de quelle malédiction. Tu réponds à cette question muette en expliquant ce qui s'est passé précédement en italique. C'est bien de changer de style graphique, car cela permet de bien départager le réel (le présent) et le passé.

Si seulement la malédiction s'achevait là ... Mon énergie se vide petit à petit


Tu écris cela. Pas de soucis, mais il y a deux trois petites choses qui clochent dans ce passage. Pour bien les montrer, je vais user de code couleur. C'est d'accord ?
* code soulignage : Je t'ai cité tes deux premières phrases, c'est pour te montrer qu'il n'y a pas de lien entre les deux, et que ça ne s'enchaine pas. On a l'impression de passer du coq à l'âne, c'est très gênant. Car tu mets trois petits points mais tu ne prolonges pas ta réflexion.

* code rouge = ce qui est aussi assez gênant c'est ce changement de temps...Un coup nous sommes à l'imparfait, et sans crier gare, et surtout sans transition nous passons au présent. Ce n'est pas possible. Tu peux laisser ça comme ça, mais tu vas à la ligne pour le "mon énergie se vide peu à peu" ce qui montre, que tu pars sur une autre idée mais que tu vas exploiter la suite de "si seulement ma malédiction s'achevait là" dans un futur proche ! OU BIEN :

Le mieux c'est de mettre une conjonction de coordination entre les deux ce qui donne ; Si seulement ma malediction s'achevait là, MAIS NON, elle me vide (peu à peu) de mon energie (peu à peu ). Tu choisis où tu veux mettre le peu à peu, ce qui te plait le plus !

Alors, je dois fréquemment aspirer une vie pour me sauver

* là ça ne vas pas du tout. Le Alors n'a rien à faire là. Il n'a pas sa place et rend ta phrase très confuse. C'est mieux si tu dis ;
" si seulement ma malédiction s'achevait là MAIS NON elle me vide (peu à peu )de mon energie ( peu à peu) ET je dois fréquemment aspirer une vie pour me sauver.
Maintenant la phrase est plus claire, mais t'inquiète on avait bien compris ce que tu voulais dire ^^

Je t'ai également corrigé tes fautes d'orthographes en rouges et d'autres que j'ai corrigé directement sans prendre la peine de les surligner Very Happy
Tu as tendance à confondre souvent les verbes se terminant en "é" ou "er"...T'inquiètes, ça va venir Very Happy

En tout cas CHOUETTE histoire, et j'aime bien comment tu l'écris, tu y vas tranquillement, mais sûrement, et ça donne envie de savoir la suite ^^

Admin Asmellya
Admin

Messages : 90
Date d'inscription : 04/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://plumelibre.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps d'un miracle - Mellusa (CRITIQUES)

Message  Admin Asmellya le Jeu 3 Oct - 17:27

Alors j'attaque la critique de ton premier chapitre ^^

Tout d'abord, ton titre à le net avantage de résumer clairement ce qu'il va se passer dans ce chapitre....C'est bien, un titre doit être en mesure de rappeler rapidement le point essentiel d'un chapitre....
Je ne m'attarde pas plus sur ce point, car le titre d'un chapitre dépend de celui qui le choisit, et donc, ça peut convenir à une foule de personne, comme auprès de d'autres, ça paraîtra niais. je ne me lance pas sur voie, c'est inutile, on y resterait des heures, et ça aide pas à progresser !

La première phrase est vraiment bancale : "un silence long"...Places déjà le "long" devant silence, ce qui donne "un long silence"....Mais on est d'accord ce groupe de mot n'est pas cohérent, donc rajoute donc un tit verbe au bout, du genre : un long silence s'ensuit


J'aime beaucoup ton dialogue, ça donne de la réalité à ton texte, on comprend les liens qui unissent les deux personnages, on comprend comment ils se parlent dans la vie de tous les jours, on comprend également que consciemment ou non Gil est courant de la malédiction de sa soeur, ce qui entraine chez le lecteur plusieurs questions : comment le sait-il, et pourquoi l'auteur a t'il jugé bon de n'expliquer qu'une raison....On espère que la deuxième raison verra le jour au cours du texte.

Suite à cela, tu réénchaïnes sur un dialogue, qui cadre ton texte, et nous fait retomber en plein dans l'action de l'histoire. Par contre, ça serait pas mal de détailler un peu les personnages, et surtout leurs motivations, comment se sont-ils connus, car on ne sait rien d'eux, et du coup, on ne s'attache pas trop aux personnages, et c'est un peu dommage je trouve.

" Je soupire, El n'est pas discret du tout. Je prend]b]s[/b] alors les devants. Je regarde les ruines. Je peux presque sentir la présence de mes amis derrière moi. J'ai un drôle de pressentiment. !!!

ATTENTION : "pressentiment" ne s'écrit qu'en un seul mot ^^

J'avance vers l'entrée quand soudain je sens quelqu'un me tirer le tee-shirt. Je me retourne et vois la petite Mary à côté de moi.


J'entends soudain un bruit devant des ruines. Je vois une fille bizarre en sortir. Elle s'avance vers nous. Un sourire malsain aux lèvres. Elle tient dans ses mains un crâne de chat. A la vue de cela, je manque de vomir de dégoût. C'est qui qui-est-ce ?. Elle s'avance et fait face à la plus jeune d'entre nous. Mary la regarde aussi. Avant même que la jeune femme n'agisse ou ne dise quoi que ce soit, El la pousse pour l'éloigner de sa sœur.

Ici je m'arrête juste un instant, mais je n'ai rien de particulier à dire, juste qu'il faut peut être expliquer de quoi est victime Gil et comment est Mary ? Pourquoi dit-elle que c'est un "mauvais présage"...Comment cette petite fille peut elle savoir ça, on a besoin de comprendre les pensées qui l'habite...Etc....pour se faire une idée précise de ce qui attend les héros.

Par contre, la fin est rapide, les actions s'enchainent, on ne s'ennuit pas, c'est vraiment bien....Autant le début était un peu chaotique, autant la fin est simplement super...Bien écrit, elle donne vraiment envie de se plonger dans le chapitre suivant !


Ouh là là là je faiblis un peu niveau critique de textes !
Si d'autres ont des autres idées, ben n'hésitez pas à dire ce que vous pensez sous ma réponse Very Happy

Admin Asmellya
Admin

Messages : 90
Date d'inscription : 04/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://plumelibre.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps d'un miracle - Mellusa (CRITIQUES)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum