Le temps d'un miracle - Mellusa (ROMAN)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le temps d'un miracle - Mellusa (ROMAN)

Message  Mellusa le Lun 26 Aoû - 22:59

Prologue :

- " On peut y arriver... "

- " Non. On va y arriver. "

- " C'est là... Le temple est ici. "

- " Tu es sûr de toi ? El ? "

El - " Oui. Nous t'enlèverons cette malédiction Meilyn. Promis. "

Meilyn - " J'aimerais tant croire en ce que tu me dis. "

El s'approche des ruines d'un étrange temple tandis que sa petite soeur regarde autour d'elle comme si elle redécouvrait le monde entièrement. Moi, je sens les battements de mon cœur s'accélérer de plus en plus. Aidez-moi... Retirez-moi cette horreur qui me bouffe de l'intérieur ...

Un jour, Meilyn, jeune fille d'environs 17 ans, s'est réveillée en forêt sans souvenir du jour passé. Depuis, sa santé se dégradait à vue d’œil. Ses parents et son frère s'inquiétaient beaucoup pour elle. On pensait qu'elle allait mourir. Un jour, on pouvait dire, tous le monde le disait, qu'elle était au seuil de la mort. Sa mère s'assit alors sur son lit. La jeune fille se redressa pour étreindre sa mère adorée. A cet instant, la femme s’effondra dans les bras de sa fille. Elle était froide. Pâle. Son cœur ne battait plus. Meilyn poussa sa mère et constata qu'elle était morte. Mais pire, elle allait mieux. Elle se précipita ver son père et lui prit le poignet.

Meilyn - " Elle est pas morte hein ?! C'est pas possible ! " essaya-t-elle de se convaincre larmoyante.

Là, elle se figea. Elle vit la lueur de vie s'effacer progressivement du regard de son père. Elle vit sa peau pâlir et son corps tomber sur le sol. Elle resta figée, face à son frère. Elle n'osait pas l'approcher, ni même le regarder. Elle savait. Elle avait comprit. C'était elle , qui l'avait tué. Qui les avait tuer. Elle pouvait tuer les gens. D'un simple contact.


Si seulement la malédiction s'achevait là ... Mon énergie se vide petit à petit. Alors, je dois fréquemment aspirer une vie pour me sauver. C'est comme si j'étais devenue un vampire d'un genre nouveau. Cela n'a jamais effrayé mon frère que j'aspire la vie de ceux que je touche. Ainsi que mon meilleur ami El ! Par contre, sa sœur Mary a peur de moi. Ce que je comprend. Au fond.

El - " Meilyn, cesse de rêvasser et rejoint nous ! "

Meilyn - " Hein ? J'arrive ! "

Je cours les rejoindre, El, Mary et Gil, mon petit frère. Je cours et je trébuche juste devant eux, je trébuche sur lui, mon frère. Je ... Le touche. Et... Il va mourir ? Non ! Pas lui ... Pas mon frère... La seule famille qu'il me reste.

Gil - " Aîe ... "

Silence... Il a l'air d'aller bien pour quelqu'un que je suis sensée avoir tuer d'un simple contact comme les autres.

________________________________________________________________________________________________

Pour changer d'univers, complètement, je propose une histoire tout d'abord assez improvisée puis qui a fini par m'inspirer.

Résumé : Mailyn se réveille un jour avec un étrange don qu'elle perçoit comme étant une malédiction. Elle se réveille ayant oublier un jour complet. Il ne manque dans sa mémoire qu'une seule journée. Il s'agit de la journée qui répondrait à la question "qu'elle est l'origine de la malédiction ". Avec son petit frère, son meilleurs ami et la sœur de son meilleur ami, Mailyn va tout faire pour enlever la malédiction qui se trouve en elle !
avatar
Mellusa

Messages : 13
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 19
Localisation : Dans ma chambre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps d'un miracle - Mellusa (ROMAN)

Message  Mellusa le Lun 26 Aoû - 23:36

Chapitre premier : Celui qui survit .

Un silence long. Nous regardons tous Gil. Je suis accroupie juste devant lui qui s'est à peine relevé de sa chute. Il nous regarde l'air perdu. Comme mon cher, très cher frère semble perdu, je vais lui résumer la situation d'une question pour m'en assurer.

Mailyn - " T-t'es en vie ?! "

Gil - " Hum. Oui. En effet. "

El - " T'as pas l'air d'avoir tout suivit mec... "

Mary - " Elle t'as touché et tu es en vie ! Alors que personne n'y a survécu... "

Gil - " Hum... C'est cela. "

Mailyn - " Tu n'as pas l'air surpris. Tu sais pourquoi tu as survécu ? Je suis sauvée c'est ça ?! "

Des étoiles sont sans doute en train d'illuminer mon regard. Gil pose sa main sur mon épaule comme pour me calmer.

Gil - " Non. "

Mailyn - " C'est quoi alors ?! "

Gil - " Tu aimerais savoir hein ? "

Mailyn - " OUI !!! "

Gil - " Bah ... Moi aussi . "

Silence. Une petite gifle bien mérité pour Gil.

Gil - " Aïe ... "

Mailyn - " T'es vraiment bête ! Je croyais que tu avais la réponse moi ! "

Gil - " Désolé Mailyn mais... j'aurais aimé pouvoir connaître la réponse. "

Il savait. Il avait toujours su. Mais il ne pouvait pas le dire a Mailyn. Pour deux raisons. Nous n'en donnerons qu'une, il ne savait pas comment expliquer cela a sa sœur. L'autre raison, il la garde pour lui. Personne ne sait qu'il sait. Et cela vaux mieux. Il se relève et propose à sa sœur son aide en lui tendant sa main. Elle le regarde et se relève sans son aide.

Gil - " Mais ... "

Mailyn - " Dois-je te rappeler ton problème ? J'ai pas envie que tu re-tombe. "

El (à Mary) - *tousse* "Quel problème ? "

Mary - " Il n'a pas de force physique. Du moins, il en possède trop peu. "

El - " Ah oui c'est vrai ! Comment j'ai pu oublier ! "

Je soupire, El n'est pas discret du tout. Je prend alors les devants. Je regarde les ruines. Je peux presque sentir la présence de mes amis derrière moi. J'ai un drôle de pré-sentiment. J'avance ver l'entrée quand soudain je sens quelqu'un me tirer le tee-shirt. Je me retourne et vois la petite Mary à côté de moi. Elle me regarde dans les yeux. Son regard est vide, le mien surprit. Elle se met devant moi, face à l'entrée.

Mary - " Un mauvais présage. "

El - " Euh ... Comprend pas.. ça va Mary ? "

J'entends soudain un bruit devant des ruines. Je vois une fille bizarre en sortir. Elle s'avance vers nous. Un sourire malsain aux lèvres. Elle tient dans ses mains un crâne de chat. A la vue de cela, je manque de vomir de dégoût. C'est qui qui-est-ce ?. Elle s'avance et fait face à la plus jeune d'entre nous. Mary la regarde aussi. Avant même que la jeune femme n'agisse ou ne dise quoi que ce soit, El la pousse pour l'éloigner de sa sœur.

El - " T'es qui ? "

Mary - " Un mauvais présage. "

- " Bien résumé gamine ~
Appelez-moi Anaïs. Je suis un peu la sorcière de ce temple. Qu'y cherchez-vous ? "

El - " On veut sauver notre amie. "

Anaïs - " A quel prix ? "

El - " Hum... N'importe le quel. "

Mailyn - " A l’exception de leur vie ! "

Je m'avance, voyant le coup bien salace qu'elle prépare. Elle demandera sans doute que l'un d'entre eux meurt. Mais je tiens plus que tout a eux. Elle s'approche de moi. Elle approche sa main de son visage, j'esquive.

Mailyn - " Vous me touchez, vous mourrez. C'est simple non ? "

Anaïs - " C'est de ça qu'on doit te sauver ? "

Mailyn - " Non, on doit me sauver des pâquerettes sauvages qui envahisse mon jardin. "

Je me surprend moi-même de mon sérieux face à cette petite ironie sensée accentuer la stupidité de la question posée par mon interlocutrices. Je ne ferais aucune remarque sur le fait qu'elle soit blonde. Aucune.

Anaïs - " Oh je vois. "

Mailyn - " C'était ironique ! Bien sûr qu'on doit me sauver de mon truc qui tue les gens !! "

Anaïs - " J'avais compris. "

Mailyn - " Ah .. "

Anaïs - " Suivez-moi, tous les quatre. Je vais vous menez au temple des rêves. "

Anaïs prend les devant, suivit de nos quatre protagoniste qui avancent d'un pas méfiant. Sur le trajet, Anaïs explique en quelque sorte ce qu'il adviendra d'eux.

Anaïs - " Vous devez savoir que tout a une contrepartie. Je ne fais rien sans recevoir en retour quelque chose de même valeur. Je vais tous les quatre vous plonger dans un rêve. Je n'en contrôlerais absolument rien. Votre rêve sera la symbolique de votre situation actuelle. Aussi, vous verrez votre forme onirique. Chose importante, en un sens. Suite à votre rencontre avec moi, une longue quête de la liberté vous attend. Tous les quatre. Mailyn n'est pas la seule. Vous en avez tous les quatre besoin. De ce miracle tant espéré.
avatar
Mellusa

Messages : 13
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 19
Localisation : Dans ma chambre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps d'un miracle - Mellusa (ROMAN)

Message  Mellusa le Mar 27 Aoû - 13:53

Chapitre second : Ce rêve étrange.

Nous en avons besoin tous les quatre ? Cela veut-il dire que Mary, El et Gil ont aussi un truc comme moi ? Je les regardes. Silence. Je soupire, je leur demanderais plus tard. Anaïs s'arrête dans un genre de grande salle avec un pentacle dessiné au sol et des bougies tout autour. Elle va au centre de ce cercle. Elle nous invite a la rejoindre. Mary prend son frère par la manche.

Mary - " Non. Je sens un mauvais présage venir. "

El - " On y fera face. "

Mailyn - " Vous pouvez vraiment nous enlever notre malédiction ? "

Anaïs - " Non. Allongez-vous là. " elle montre le pentacle.

Mailyn - " Pourquoi on vous ferait confiance ? Vous allez nous faire quoi si ce n'est pas nous sauver ? "

Anaïs - " Vous aider à gérer vos pouvoir. En contre partie, je veux visiter vos univers oniriques un par un. Mailyn, commençons par toi. Allonge-toi. "

Univers onirique? De quoi parle-t-elle ? Je regarde mes amis. Mary semble s'être calmée. Elle avait vraiment l'air d'avoir peur. Mais, ça a l'air d'aller. El me lance un regard encourageant tandis que Gil ne quitte pas le pentacle des yeux avec un peu d'inquiétude. Je pose ma main sur son épaule pour le rassurer. Il me regarde, d'abord surprit. Puis il me sourit. Ce qui me fait sourire aussi. Je m'avance d'un pas lent ver le pentacle, mon cœur se met à battre d'angoisse. A quoi ressemble cet univers onirique ? Que vais-je voir dans le rêve étrange dans lequel elle va me plonger ? Je reste fixe, devant elle. Droite. Mon regard plongé dans le sien. Plus moyen pour moi de détourner les yeux.

Anaïs - " L'univers Onirique est le reflet de votre âme par vos rêves. C'est un monde auquel vous n'avez accès qu'en dormant. Il peu vous apprendre beaucoup. Parfois, les souvenirs se lient à l'univers Onirique. "

Les souvenir ? Vais-je pouvoir me souvenir de ce jour oublié ? Quelque chose au fond de moi me dit que non. Que je ne me souviendrais pas. Que je ne me souviendrais jamais. Je ferme les yeux, mets mon poing droit contre mon cœur. J'essaie de calmer ses battements trop rapides qui risquent de m’essouffler à force. Anaïs pose une main sur mon épaule. J'ouvre les yeux voyant ainsi son sourire radieux et rassurant. Ma respiration se calme. Je ne suis plus angoissée. Je m'allonge alors au centre du pentacle après qu'elle m'ait laissé la place.

Anaïs - " Tu auras l'impression d'être aspirée par le ciel. Ce sera normal. "

Je ferme les yeux me retrouvant comme bercée par le courant d'air que je sens et par la voix de la jeune femme qui chante dans une langue inconnue. Sans doute un genre de sort destiné à m'endormir plus vite. Ce qui fonctionne. Je me sens soudainement aspirée par le ciel. Comme si je tombais mais, vers l'étendue céleste qui plane au dessus de nous en permanence. Je ne vois ensuite plus rien.

Je me réveille dans une belle forêt qui fait très elfique. Elle est un peu sombre. Les feuilles cachent toute la lumière. Seuls quelques faisceaux de lumière traversent les feuilles. Je marche un moment sans savoir où aller. J'aperçois alors au loin une plaine très lumineuse. Je m'y dirige, curieuse. Après tout, je rêve, que pourrait-il m'arriver ?
Je me retrouve donc dans cette pleine au milieu de laquelle se trouve un miroir. Je regarde mon reflet et me fige. Mon coeur bat de plus en plus vite pour finalement se ralentir d'un coup. Mon reflet est pâle, son regard est vide. Mon reflet est maigre ... On peut voir la forme de ses os. De mes os.

- " Eh ! Toi.... "

Je me retourne. Anaïs. Elle sourit. Je me contente de la regarder stupéfaite. Je ne sais pas quoi dire, quoi faire... Son sourire ne s'efface pas. Il est triste, en fait, ce sourire. Il n'a rien de joyeux. C'est un sourire avec de la peine dedans. De la pitié aussi. Pourquoi ?

Anaïs - " Voilà comment tu es, au fond de toi. "

Mailyn - " Ce... Ce n'est pas.. Je suis morte Anaïs ! Sur ce reflet je suis morte ! "

Je vois le sourire d'Anaïs disparaître. Je me mets a rire. Un rire de folie, je ne comprend rien. Elle pose sa main sur mon cœur.

Anaïs - " Au fond de toi, quelque chose est mort. Voilà ce que ça veut dire Mailyn. "

Silence. Mon rire cesse. Plus un sourire, ni pour elle, ni pour moi. "Réveille-toi, maintenant."

Mary se réveille au milieu des ruines d'un manoir, au milieu d'un endroit lugubre. Son visage est vidée de toute émotion, elle est accroupie contre un mur tenant à peine debout. Ses larmes coulent mais pas la moindre émotion sur son visage.

Mary - " Il y a quelqu'un ? Non. Je suis seule. Je l'ai toujours été, au fond. Pas vrai ? "

Soudain, le mur tombe. Là, le visage de la jeune fille laisse paraître peur et tristesse. Elle fond en larme et murmure : " Encore.. Encore un cauchemar. Pourquoi je ne rêve plus ? J'ai peur ... " Elle prend ses genoux entre ses bras et y cache son visage. Elle pleure toujours. Au bout d'un long moment passé dans cette position, elle lève le regard au ciel noir.



Mary - " Venez me chercher... "



avatar
Mellusa

Messages : 13
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 19
Localisation : Dans ma chambre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps d'un miracle - Mellusa (ROMAN)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum